Présentation acoustique holographique

Qu'est-ce que l' « acoustique holographique » ?

Acoustique :          phonétique, tout ce qui touche au son.

Holographique :   holos ; du grec, le tout, l'entier, l'ensemble
                                graphique ; image.

L' « acoustique holographique » est donc une sonorisation qui cherche a reproduire l'image sonore dans sa globalité.

Et pour cause, tout comme nos deux yeux nous permettent une vue stéréoscopique, en profondeur, nos deux oreilles nous permettent de nous localiser de façon précise dans l'espace. Dans les 2 cas, il en va de la réalité tri-dimensionnelle de notre monde.

Contrairement aux yeux que nous pouvons fermer pour stopper notre perception visuelle, nous ne pouvons fermer nos oreilles pour stopper notre perception auditive. Notre ouïe est donc sollicitée en permanence ; c'est notre premier organe sensoriel. Il en va en fait de notre survie, tout bruit suspect nous invite à vérifier avec nos yeux si nous sommes en danger, si nous devons nous protéger.

Est-ce un hasard si l'ouïe est le premier organe sensoriel entièrement formé chez le foetus ?

L'information auditive – le volume sonore – est donc en permanence accompagnée de sa localisation géographique – l'orientation. Nos oreilles sont donc les premières concernées par notre notre situation dans l'espace.

Le vestibule, organe de l'équilibre, également situé au sein de nos oreilles, ne confirme-il pas que nos oreilles sont l'interface privilégiée de notre positionnement dans l'espace?

Intégré dans cette réalité tri-dimensionnelle naturelle, notre cerveau – quartier général de l'interprétation des informations perçues – attend les stimuli à décoder. Naturellement, les informations sonores perçues généreront toujours des sensations de situation dans l'espace.

Pour que cette orientation spatiale puisse se faire, dans la nature, les ondes sonores se propagent en partant d'un point émet-teur sous forme d'ondulations progressant de façon circulaire, similaire dans toutes les directions de l'espace, cf. image 1.

Toujours dans la nature, les ondes sonores sont des ondes d'information « pure », quasi exemptes de fréquences de pression, de pression sonore. Ceci a pour conséquence que les ondes sonores émanant de 2 points distincts se croisent et se superposent harmonieusement, naturellement, telles les ondulations à la surface de l'eau lorsque plusieurs cailloux y sont jetés simultanément, cf. image 1 & 2. 

 

    


Malheureusement, les systèmes audio conventionnels ne respectent pas cette réalité. Les limitations techniques des systèmes génèrent des ondes sonores dirigées – cf. image 3 – et des ondes de pression. Ils ne permettent donc pas à notre cerveau une analyse aisée, harmonieuse, naturelle des informations sonores reçues. A fortes doses, l'écoute peut s'avérer stressante et à forte intensité, la pression sonore peut être dérangeante pour tout l'organisme.

 


Une acoustique holographique, en cherchant à reproduire tant l'image sonore que le volume sonore enregistré, tente à respecter au mieux les lois de la nature. Il s'en dégage une douceur et un bien-être d'écoute perceptibles, voire au-delà !

En effet, lorsque l'auditeur prend place entre les enceintes émettrices, au coeur de l'hologramme acoustique, non seulement l'image sonore est reproduite mais le cerveau se met à construire de nouveaux circuits neuronaux harmonieux et régénérateurs. Pour nombre de personnes souffrant de problèmes auditifs, tant que l'origine du trouble n'est pas purement physique, l'expérience montre des améliorations substantielles :

diminution de la surdité, réouverture de fréquences devenues inaudibles
harmonisation de la dissonance entre les deux oreilles
diminution des acouphènes

Des enceintes acoustiques holographiques offrent une « écoute sensible », un massage sonore bienfaisant et régénérant.

Plus d'infos sur le site www.im-is.eu.